Les médecines douces arrivent en force !

Les médecines douces arrivent en force !

Si la plupart des Français consultent en premier lieu leur médecin traitant, ils sont de plus en plus nombreux à sortir des sentiers battus que représentent les soins conventionnels pour s’essayer à l’acupuncture, l’ostéopathie, la méditation, l’hypnose… Alors que les soignants euxmêmes recourent de plus en plus à ces pratiques thérapeutiques nonconventionnelles, quels en sont les principes ?


À la médecine dite « allopathique », scientifiquement vérifiable, on oppose généralement les médecines « homéopathiques » aussi appelées « médecines douces », « médecines traditionnelles », « médecines non-conventionnelles » - terme adopté par l’Union européenne - ou encore « médecines alternatives et complémentaires » chez les Anglo-saxons.

Qu'est-ce que les médecines douces ?

Les médecines douces, par définition, ne reposent en aucun cas sur la prescription de médicaments pour soigner les patients. Elles se basent davantage sur les manipulations, la prise ou l’application de molécules non chimiques (lumière, matière minérale, aiguilles…).

Il en existe un très grand nombre et chacune s’appuie sur une philosophie articulière souvent issue de traditions anciennes. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en a dénombré plus de 400 ! Entre les méthodes fondées sur des produits naturels, les thérapies du corps et de l’esprit, les techniques de massage ou de respiration… il est difficile de parler des médecines alternatives comme d’un tout homogène.

 dossier santé spécial Médecines douces

Selon les pays et leurs législations, elles sont plus ou moins répandues et contrôlées. Elles peuvent avoir une vocation préventive dans un cadre de soin hors des références de la médecine moderne, mais sont aussi utilisées dans les hôpitaux. Elles se développent en complément ou en alternative à la médecine classique.

Top 10 des incontournables

ACUPUNCTURE


Elle est l’une des branches de la médecine traditionnelle chinoise. Elle consiste en une stimulation, principalement à l’aide de fines aiguilles, de certains des 361 points situés le long de trajets d’énergie (les méridiens) qui parcourent le corps.

OSTÉOPATHIE


Inventée outre-Atlantique vers 1870 par le médecin américain Andrew Taylor Still, l’ostéopathie est une médecine manuelle utilisant des manipulations pour diagnostiquer et traiter les dérangements articulaires ainsi que leurs conséquences locales et à distance.

 

HYPNOSE


L’hypnose médicale se définit par un état de conscience particulier, qui n’est ni un état de sommeil, ni un état de veille. Par la parole, le praticien induit l’hypnose chez son patient.

Celui-ci devient alors indifférent à l’extérieur. Cet état de conscience hypnotique peut être utilisé pour lutter contre l’anxiété, diminuer la douleur, faire disparaître des symptômes…

TAI-CHI


Dérivé des arts martiaux, cette discipline corporelle d’origine chinoise comporte un ensemble de mouvements continus et circulaires exécutés avec lenteur et précision dans un ordre préétabli. Mettant l’accent sur la maîtrise de la respiration, le Tai-chi vise entre autres à améliorer la souplesse, à renforcer le système musculo- squelettique et à maintenir une bonne santé physique, mentale et spirituelle.

 

SOPHROLOGIE


Mise au point en 1960 par le Dr Alfonso Caycedo, psychiatre colombien, la sophrologie est une synthèse des techniques orientales de méditation, de yoga et de relaxation occidentale.

Elle permet d’affiner l’état de conscience, de vaincre la peur et d’optimiser ses possibilités.

MÉDITATION


Approche corps-esprit, la méditation regroupe un ensemble de techniques développant la régulation des émotions et le contrôle de l’attention entrainant des bienfaits psychologiques et physiologiques mesurables. Nombre de personnes disent que méditer sert avant tout à être véritablement en contact avec soi-même et de façon ultime avec « tout l’univers ».

 

CHIROPRAXIE


La chiropraxie est une médecine manuelle qui vise à la prévention, au diagnostic et au traitement des troubles de l’appareil neuro-musculo-squelettique, en particulier de la colonne vertébrale, et de leurs conséquences.

PHYTOTHÉRAPIE


Elle désigne la médecine fondée sur les extraits de plante et les principes actifs naturels. Le mot vient du grec « phytos » qui signifie plante et « therapeuo » qui signifie soigner.

 

RÉFLEXOLOGIE


Elle repose sur le postulat que chaque organe, partie du corps ou fonction physiologique correspondrait à une zone ou un point sur les mains, les pieds ou les oreilles. Un toucher spécifique sur ces zones permettrait ainsi de localiser et dissiper les tensions afin de rétablir l’équilibre du corps.

HOMÉOPATHIE


Il s’agit d’une méthode thérapeutique qui vise à soigner l’être humain en lui administrant des doses infinitésimales de remèdes entièrement naturels obtenus par haute dilution. Elle intervient en réponse aux traitements médicaments jugés « agressifs » pour l’organisme.

 

Découvrez la suite du dossier dans votre Espace Adhérent.

Vous pourrez y retrouver des informations sur :

  • - Qui consulte ? Quelles sont les raisons d'un tel succès ? Quelle est la place de la science ?
  • - Comment se faire une opinion sur les médecines alternatives ?
  • - Comment sont formés les praticiens ? Quelques chiffres clés.