Les météo-sensibles font la pluie et le beau temps

Les conditions météo interviendraient dans le déclenchement de certains malaises. Vos rhumatismes se réveillent à chaque changement de temps, votre genou vous fait souffrir avec le froid, le vent vous donne la migraine ?

Comme 30 à 50 % de la population, vous êtes probablement météosensible. C’est ainsi que l’on désigne les gens dont les malaises et douleurs physiques sont accentués par les variations atmosphériques. À en croire la sagesse populaire, la relation entre nos maux et le temps extérieur existe bel et bien. La preuve, la fréquentation des cabinets médicaux augmente par grand froid ou en période de canicule. Si le lien entre la météo et certaines maladies comme l’infarctus est aujourd’hui prouvé, pour d’autres, les experts sont mitigés.

Quand les rhumatismes attirent les foudres !

Il faut entendre ici par « rhumatismes » toutes les maladies bénignes de l’appareil locomoteur : arthroses, polyarthrites, fibromyalgie, suites de fractures ou d’entorses et même lombalgies. L'influence du climat (froid, humidité…) se ferait sentir essentiellement sur la douleur, accessoirement sur la raideur. Certains patients prétendent même pouvoir prédire les « changements de temps » au ressenti de la douleur. Pour comprendre ce phénomène, les médecins tentent de vérifier et d'analyser scientifiquement les relations de cause à effet. Force est donc de constater que l'inconstance et l'ambiguïté des résultats obtenus contrastent avec le grand nombre de malades réceptifs au climat. Face aux météo-sensibles, les scientifiques nagent en plein brouillard !

Date de création : 08/01/2020