Les aliments Hypocaloriques

Un homme a besoin de 2500 à 3000 calories par jour et une femme de 2000 à 2500 calories.

Sur le papier, garder la ligne est très simple : il « suffit » de dépenser autant de calories qu’on en ingère.

Aliments pour maigrir ou aliments hypocaloriques ?

Nos réserves en graisse augmentent uniquement si nous ne gérons pas correctement les apports et les dépenses énergétiques dans notre organisme. Pour contourner cette vérité, de nouveaux produits dits « pour maigrir » et de nouvelles appellations sont apparus. Ce sont les aliments «brûle-graisses» ou «à calories négatives».

Du point de vue des professionnels de la nutrition, de tels aliments n’existent pas et ne peuvent exister. Car un aliment a deux actions essentielles : fournir de l'énergie et apporter du matériau à l’organisme. Or il n’existe pas d’aliment dont la digestion fait dépenser plus d’énergie à notre organisme que l'énergie qu’il contient.

Une chose est certaine : aucun aliment ne contient de calories négatives. Les aliments dits à calories négatives sont en fait les légumes verts. Et tout le monde sait que les légumes sont simplement beaucoup moins caloriques (hypocaloriques), que d'autres aliments (hypercaloriques) dont nous faisons une consommation excessive. Ainsi, un peu d’exercice physique et un régime incluant des aliments hypocaloriques sont les bases nécessaires de l’équilibre alimentaire d’une personne sédentaire.

 

Consommer des aliments hypocaloriques ne trompe ni le corps ni la tête.

Organique autant que psychologique, la sensation de faim comme la satiété sont conditionnées par le cerveau (l'hypothalamus). La mastication joue un rôle très important dans l’atteinte de la satiété. Pendant la mastication, de nombreuses informations sont envoyées au cerveau qui, selon la nature des aliments ingérés, libère les substances chimiques adéquates permettant leur dégradation.

Après 15 à 20 minutes, la mastication provoque la libération d’histamine par notre cerveau. Ce neurotransmetteur crée le sentiment de satiété. En mâchant lentement, on donne ainsi plus de temps à la satiété de s’installer, réduisant ainsi le risque de manger plus que nécessaire.

Autre conseil constamment rabâché : buvez beaucoup ! De l’eau, bien sûr. C’est un coupe-faim. Et puis vous ne perdrez pas de gras si vous ne buvez pas suffisamment. La lipolyse (l’élimination des lipides) a besoin d’eau pour transformer les graisses.

Et puis mangez des sucres ! Souvenez-vous, votre cerveau a besoin de sucre pour fonctionner. Il en consomme environ 4 grammes par heure. Ce sucre, il le trouve dans le sang dont le taux de glycémie est maintenu constant grâce au foie. Cependant évitez les sucreries entre les repas. Remplacez-les par un fruit ou un yaourt non sucré.

Les aliments les moins caloriques

Pour vos menus quotidien, voici un rappel des aliments courants les moins caloriques (les chiffres indiquent le nombre de calories pour 100 g).

Voici quelques exemples d'aliments pauvres en calories (valeurs pour 100gr)

  • Concombre : 11 Calories
  • Radis : 15 Calories
  • Epinards : 17 Calories
  • Haricots vert en conserve : 19 Calories
  • Tomate : 20 Calories
  • Poivrons : 21 Calories
  • Potiron : 30 Calories
  • Carotte : 31 Calories
  • Yaourt nature : 50 Calories
  • Cabillaud (cuit à la vapeur) : 80 Calories

Articles liés à cette page :