Dormez sur vos deux oreilles


Pourquoi le sommeil est-il si important ?

Cette activité biologique occupe un tiers de notre temps. Elle est essentielle à notre santé et représente une véritable source d’énergie. Il est important de dormir bien et suffisamment pour rester vigilent et faire face aux défis de chaque nouvelle journée. C’est également, pendant leur sommeil, que les enfants grandissent le plus et le mieux.

La durée du sommeil est variable, d’une part en fonction de l’âge et de façon plus générale en fonction des individus. Bébés, personnes âgées, gros dormeurs, « lève-tôt », « couche-tard »… n’ont pas tous les mêmes besoins.

À chacun, son rythme… de sommeil

 

> LES BÉBÉS

Le sommeil du nouveau-né est indispensable à une croissance harmonieuse et au développement de son cerveau. À la naissance, un bébé dort entre 16 et 20 heures par jour. Son sommeil est fragmenté et les moments de repos s’organisent tout au long de la journée.

> LES ENFANTS

En grandissant, le besoin de sommeil diminue, mais il est important de le préserver afin de favoriser la croissance et l’apprentissage. De 2 à 4 ans, il est en moyenne de 13 heures incluant une sieste post-méridienne. De 6 à 12 ans, l’enfant continue d’avoir besoin d’une quantité de sommeil plus importante que l’adulte, soit environ 11 heures.

> LES ADOLESCENTS

L’hygiène globale de vie d’un adolescent n’est pas toujours très bénéfique pour son sommeil, qui est, en outre, loin d’être son souci majeur. Mais, ce manque d’attention peut avoir des répercussions importantes sur son bien-être, sa santé et sa scolarité. Passé 13 ans, le besoin en sommeil passe à 8 heures. Une diminution qui se traduit notamment par un coucher plus tardif.

> LES ADULTES

Le sommeil de l’adulte est bien organisé. Cependant, les contraintes professionnelles et familiales, ne lui laissent pas toujours suffisamment de place. Si sa durée moyenne est d’environ 8 heures, tous les individus n’ont pas les mêmes besoins. Alors que 6 heures de sommeil profiteront aux petits dormeurs, 10 heures seront salutaires aux marmottes.

> LES SENIORS

Dès l’âge de 50 à 60 ans, la structure du sommeil se modifie au gré des changements physiologiques. Ainsi, le temps de sommeil nocturne a tendance à diminuer alors qu’apparaît le besoin de faire la sieste. Les personnes âgées dorment en moyenne 7 heures par 24 heures. Elles incluent des périodes de repos diurnes et le sommeil nocturne peut être entrecoupé de périodes d’éveil.

 

DES CHIFFRES À DORMIR DEBOUT

 En moyenne, nous dormons 1 heure 30 de moins qu’il y a cinquante ans.

Les femmes se disent plus souvent « du matin » (48 %) que les hommes (41 %).

Par ailleurs les moins de 30 ans sont plus souvent « du soir » (57 %) que les plus de 40 ans (38 %). 40 % des 25-45 ans pensent que des difficultés psychologiques telles que le stress, l’anxiété, l’angoisse ou la dépression contribuent à les faire dormir moins que ce dont ils ont besoin.

 

Découvrez la suite du dossier dans votre Espace Adhérent.

Vous pourrez y retrouver des informations sur :

  • - Les troubles du sommeil
  • - Conjuger sommeil et travail. Le pouvoir de la sieste
  • - Questions / Réponses

 

Articles liés à cette page :