Le pouvoir de la sieste !

Le mépris à l’égard de la sieste, réservée aux enfants et aux personnes âgées est totalement injustifié.
Non seulement dormir un peu pendant la journée procure un regain d’énergie, mais apporte aussi des bénéfices importants en terme cognitifs et de santé. Il existe plusieurs types de siestes, à adapter en fonction du moment de la journée et des effets recherchés.

  • > Inférieure à 10 min, la micro-sieste permet de rester efficace malgré une charge de travail importante. Elle est couramment pratiquée par les corps de métier les plus exposés au stress : hommes politiques, chefs d’entreprise, commerciaux, sportifs de haut niveau... Pour y arriver, contrôlez votre respiration afin de diminuer votre fréquence cardiaque et décontractez vos muscles. Pour éviter de sombrer dans un sommeil profond, programmez un réveil.
  • > La sieste de 15 à 20 min est excellente pour recharger vos batteries ! Gardez entre les mains, un stylo ou votre trousseau de clefs. Lorsqu’il tombe, c’est le moment de vous réveiller.
  • > La sieste « cycle de sommeil ». Au bout d’une heure trente, nous réalisons un cycle complet de sommeil. Ce type de sieste améliore la créativité et la mémoire émotionnelle et procédurale. En France, 1 salarié sur 4 travaille en horaires décalés ou de nuit. Le travail de nuit concerne 15,2% des salariés, soit 3,5 millions de personnes*.
les bienfaits de la sieste

QUE FAIRE LORS D'UNE PAUSE AU TRAVAIL ?

Trouver un endroit calme, éloigné du bruit et de la lumière vive. Si la pause a lieu avant 15 heures, faire une « sieste » de 10 minutes dans un fauteuil confortable en s’aidant des techniques de relaxations, après avoir pris, si besoin, un café. À la fin de la sieste, s’étirer, se masser le visage et s’exposer à la lumière du jour. En fonction de l’heure de la journée (11h ou 17h), il est possible de compléter la pause par une collation légère.

*Source : enquête DARES, 2011

Articles liés à cette page :