Complémentaire santé : une cotisation proportionnelle au salaire ?

Contribuer ou recevoir en fonction de ses moyens… Telle est la question !
La problématique a été portée en cœur par les responsables syndicaux invités à débattre sur les mutations de la protection sociale, le 14 juin dernier au congrès de la mutualité de Montpellier.

Si le socle de l’assurance-maladie est déjà financé sur ce principe, il en va tout autrement de la complémentaire santé. Cette dernière étant, en effet, dominée par les contributions forfaitaires en euros ou en pourcentage du plafond mensuel de la Sécurité sociale (PMSS). Une tendance que les syndicats aimeraient bien renverser. Salaire socialisé, complémentaires dédiées et adaptées, indices budgétaires, etc. Les arguments ne manquent pas !

La mise en place du 100 % santé pourrait également constituer un levier pour rechercher une prise en compte plus effective des niveaux de salaires dans le financement des contrats collectifs, surtout si les tarifs des complémentaires venaient à évoluer.
Aucune opposition syndicale ne semble donc, pour l’instant, venir entacher cette mesure hypothétique.

Affaire à suivre…